Cela faisait longtemps que j'avais envie de faire un "reportage-photos" sur Seva Mandir et mon séjour de la semaine derrière m'a enfin permis de le faire. Il y aurait beaucoup à dire sur cette école qui est une vraie "ville dans la ville" avec un rythme, une hiérarchie et des règles propres. Mais au lieu de trop écrire, j'ai décidé de selectionner quelques photos et de les accompagner de quelques mots. J'espère qu'en faisant cela, je parviendrai à vous donner une petite idée de la vie dans cette école. Il n'y a pas de raison particulière au "21" et il n'est pas impossible que ce chiffre augmente avant mon départ; certains moments ont encore échappés à mon objectif et j'espère réussir à les saisir les prochaines fois.

 

P1020582

Au bout d’une petite route goudronnée, le portail de l’école Seva Mandir apparaît. Pendant la journée, quelques femmes vendent des fruits et quelques bricoles sur des nattes étendues par terre. Au portail, un garde salue poliment les visiteurs et leur indique l’accueil ; juste derrière se trouve un imposant  figuier des banians qui offre une agréable zone ombragée.

 

P1020480

Voici le bâtiment initial de l’école Seva Mandir construit en 1921 à l’initiative de Anne Marie Petersen. Entre le premier jour où elle fit classe à une seule fillette et aujourd’hui, l’école s’est métamorphosée et elle accueille aujourd’hui plus de 2500 élèves. Actuellement, ce bâtiment abrite la cantine des professeures ainsi que quelques chambres pour les invités et pour les jeunes professeures qui dorment sur place. C’est aussi là que les élèves internes de l’école primaire restent lorsqu’elles ne sont pas en classe.

 

P1020448

Chaque jour, une citation est écrite sur une ardoise posée à l’entrée du Training Teacher Institute, la plupart du temps, elles parlent de morale, d’intégrité, d’honnêteté ou de tolérance.

 

P1020982

Le matin, à partir de 5.30 heures, les internes se lèvent et se préparent. Après avoir pris leur douche, les fillettes de primaire viennent s’habiller et se coiffer devant le dortoir. Beaucoup d’entres elles s’aident à se tresser les cheveux tout en discutant. C’est un moment agréable et lent et je m’amuse souvent à les observer de loin.

 P1040747

Derrière le bâtiment des professeures, les élèves de l’école primaire étendent leurs vêtements sur le sol. Les fils d’étendage ont été endommagés lors du cyclone de décembre 2011 et il n’y a pas d’autre solution pour le moment. Vu du toit, cela donne toujours une belle vue colorée.

P1040817

Shiny, professeure à la Matriculation school, me parle de sa famille et son village sur le toit. Elle est pétillante et sourit en permanence, mais quand je sors mon appareil photo, son visage devient grave. Elle aime les photos mais me dit qu’elle ne veut pas sourire parce que cela fait trop ressortir sa peau sombre.

P1040825

Parfois, je rejoins les professeures en début de soirée dans unes des chambres qu'elles partagent à quatre. Elles se retrouvent ensemble pendant un petit moment pour discuter et manger un « goûter ». L’ambiance est toujours bonne et j’apprécie ces moments partagés, même si on ne se comprend pas toujours parfaitement! Ce jour là, une d'entre elles a acheté deux pastèques et nous les mangeons ensemble tout en discutant de leur avenir.

 P1040881

Dans le bâtiment le plus anciens, deux pièces sont réservées aux affaires des fillettes de l’école primaire. Elles possèdent toutes un seau (pour leur lessive) et une malle en fer dans laquelle elles rangent leurs vêtements et leurs effets personnels (biscuits, affaires de toilette, jouets…). Elles n’y ont accès que le matin et le soir, le reste du temps, les deux pièces sont fermées à clé.

P1030789

Sur le toit, on peut observer le lever et le coucher du soleil. Au loin, on voit les élèves du collège rassemblée dehors pour leur temps d’étude qui a lieu tous les jours de 17.30 à 19.00 heures.

P1030029

Sur le campus, on voit par ci par là des bidons avec des étiquettes « papier », « plastique »…l’idée est bonne mais à la fin tout est malheureusement jeté au même endroit.

P1040905

Le campus de Seva Mandir est un havre de tranquillité, avec beaucoup de végétation et peu de bruit de klaxon (un luxe en Inde!) Une pancarte est accroché à certains arbres sur laquelle on peut lire leur nom en tamil et en latin. Ici, tout le monde connaît le nom des arbres et des plantes et on apprend à l’école comment dessiner les fleurs et les feuilles.

P1020857

Juste devant le portail de l’école, on trouve un terrain de sport. Ce jour là les étudiantes du Teacher Training Institute, vêtues de leur churidar de sport, s’affrontent dans un tournoi de ring ball en plein soleil. Pas un poil d’ombre sur ce terrain de jeux et après quelques parties, certaines manquent de tomber dans les pommes. Outre le ring ball, les élèves jouent au cricket ou au Koko.

 

P1060215

Tous les matins, un temps est réservé aux corvées (Duty time). Armées d'un balai de branches, les écolières rassemblent les feuilles mortes et les papiers en tas,  tout cela sous la supervision d'une professeure. A l'intérieur, d'autres écolières s'occupent de nettoyer les sols. Personne n'est exempte des corvées, pas même les plus jeunes.

P1020514

Les salles de l’internat se suivent et se ressemblent toutes. Mis à part les casiers contre les murs, aucun autre meuble ne s’y trouve. Tous les soirs, les élèves alignent leur natte sur le sol pour la nuit. Chaque matin, elles les rangent, ballaient le sol pour laisser « leur chambre » aussi nue que la veille.

P1020510

Dans les cuisines du bâtiment abritant la cantine et l’internat, on peut voir ces énormes tas de légumes qui sont livrés à l’école le matin. Ce qu’on voit sur la photo n’est qu’une petite quantité de ce qui se trouve dans les réserves. Autour de ces légumes, les cuisinières se pressent dès l’aube pour préparer le repas de plus de 1800 élèves.

P1040764

Ce jour là, les étudiantes du Teacher Training Institute se préparent pour leurs oraux finaux. Le stress est à son comble, les filles se couchent tard pour finir de préparer des affiches pour leur présentation. Le lendemain, leur réveil sonnera à 5.30 mais la plupart ne se couchera pas avant 2 heures.

P1040778

Dans le Knowledge & Technology center, des élèves de 9e (équivalent 3e) regardent avec intérêt les premières minutes de « Qui veut la peau de Rogger Rabbit », projeté dans le cadre d’une activité d’anglais.

P1030770

De temps en temps, un spectacle a lieu au Teacher Training Institute, principalement lors de visites officielles. Ce jour là, quelques élèves répètent leur performance de dance folklorique. En plus de se souvenir des pas, elles doivent veiller à faire tenir en équilibre ce pot sur leur tête.

 P1060162

Au lycée, seules les élèves de 11th et 12th (équivalent 1e et terminales) ont des cours d'informatique. C'est pour la plupart la première fois qu'elles peuvent utiliser un ordinateur , elles apprennent donc les basiques du traitement de texte et du tableur. La salle informatique ne possède pas de générateur du coup, lors des fréquentes coupures de courant, tous les postes s'éteignent et il faut recommencer à zéro.

 

P1060185

La prière est un moment essentiel de la journée que ce soit pour les élèves ou pour les professeures. Chaque matin et chaque soir, les élèves du Teacher Training Institute se rassemblent dans cette salle et prient ensemble. Même si la plupart  est hindoue, elles lisent des extraits de la Bible et chantent des chants chrétiens. La prière est sacrée et c'est un des seuls moments où les élèves ne tentent pas de me parler.

 P1060190

Au delà des murs de l'école, les champs s'étendent. On a peine à croire que près de 2500 élèves se trouvent à proximité de ce paysage paisible...