Avant de faire le bilan de mes huit mois en Inde, je prends un peu de temps pour vous raconter comment j’ai passé mes derniers jours ici. Après deux jours à Chennai consacrés à la finition de mes projets pour Periamma, je suis partie jeudi dernier pour une dernière excursion au Tamil Nadu. Je suis d’abord allée à Gingee où j’ai passé mon temps entre l’école et la maison de Dhanam, la cuisinière de l’école. Là bas, j’ai eu la chance de rencontrer plusieurs de ses nouvelles voisines et toutes ensemble, elles ont décidé qu’il était temps de me « décorer » au hénné. Chacune a pris le temps de me laisser une petite marque et après deux heures, mes mains, mes pieds et mon bras droit étaient couverts de petits dessins traditionnels. C’était un très bon moment d’autant plus que je savais que c’était mes dernières heures avec Dhanam. Après, il a fallu dire au revoir à tout le monde, Dhanam, John, les trois professeures, Suriya, Prema et Vinarasi ainsi qu’aux enfants…mais ces derniers, on s’en doute, n’ont pas vraiment compris la sérénité du moment ! 

P1090910

Dernière photo de Gingee: le rickshaw bondé d'où sort la tête de Prema

Après cela, je me suis rendue à Tiruvannamalai afin de rendre visite à deux projets : le ALC School project mené par un Mr Sundar et son équipe et l’organisation POPE dirigée par Mr Rosario. Ces deux organisations travaillent en faveur des dalits (les individus oppressés par le système de castes) pour leur donner accès à l’éducation et à la culture et pour améliorer leur perception d’eux-mêmes. Ces visites ont été très instructives et inspirantes, j’ai rencontré des personnes passionnantes, notamment une jeune femme appelée Gandhi Marie qui travaille pour le ALC school project et qui m’a impressionnée par son indépendance et son esprit critique ou encore Mr Rosario qui a pu me raconter comment lui et ses camarades de classe avaient lancé un mouvement pour lutter contre les oppressions faites aux dalits. Avec ce dernier, j’ai visité deux centres hébergeant des jeunes filles et des jeunes garçons issu-e-s de ses groupes dalits, et j’ai eu le droit à deux spectacles mêlant chants, danse et percussions ! J’ai vraiment passé un bon moment et je suis partie du campus le sourire aux lèvres et les mains pleines de beaux dessins !

P1100008

P1100024Danses et percussions au programme

J’en profite pour signaler le super travail de l’association aSIa qui est la partenaire en France de Pope. L’association "vise à venir en aide à des familles défavorisées d'Inde du Sud, notamment dans les domaines de l'éducation et de la santé, avec un accent particulier pour la défense des droits des dalits". C’est sa directrice, Mme Agnes Müller qui m’a suggéré de visiter le campus et je la remercie !

Outre les visites, j’ai pu aller voir en compagnie de Gandhi Marie le temple de Tiruvannamalai qui est très impressionnant ! Malheureusement, il s’est mis à pleuvoir fortement peu de temps après qu’on y soit arrivées et mes photos ne ressemblent donc pas à grand-chose.  Pour avoir une idée de ce beau temple, je vous conseille de jeter un œil sur le message de Marionrocks qui est illustré de belles photos ! Pour finir en beauté ma visite à Tiruvannamalai, j'ai eu la chance d'être invitée dans deux maisons indiennes pour le dîner et le petit déjeuner. Comme d'habitude, j'ai été très bien accueillie et j'ai mangé de délicieux plats.

P1090988

P1090983Repas avec deux familles très accueillantes

Après une étape à Thanjavur dont je parlerai dans mes carnets de route, j’ai terminé ma ronde par Parangipettai où j’ai passé un peu moins d’une journée. Là-bas, j’ai pu prendre le temps de dire au revoir à l’équipe de Seva Mandir et de discuter de la continuation des projets (notamment de la gestion de la donation faite par le collège et l’école primaire de Montalieu Vercieu). Là encore, j’ai essayé de dire aussi au revoir aux filles mais bon avec plus de 2000 élèves, la tâche n’a pas été facile. En plus, avec mon niveau lamentable de tamil, j’ai eu un peu du mal à expliquer aux élèves que je croisais que je partais pour de bon…Mais l’’important c’est que je peux garder en tête leur sourire quand elles m’ont dit au revoir.

Voilà maintenant, je me trouve à Chennai après avoir passé ma journée à droite et à gauche pour finir tout ce que j’avais à faire. Mon sac est prêt, mon billet imprimé et dans quelques heures, un taxi va venir me chercher pour m’amener à l’aéroport. C’est une sensation très étrange et je crois que malgré l’éminence de mon départ, je ne réalise toujours pas que cette fois, c’est bien le moment de partir. Cela sera sûrement un peu dur mais je suis impatiente de revoir ma famille et mes amis et je sais que ce que tout ce que j’ai vécu ici restera ancré dans ma mémoire.

La vie du blog va se prolonger encore un petit peu au-delà de mon retour en France afin que je puisse publier quelques nouveaux messages, terminer les séries que j’ai commencées (Une ville à travers les sens, Carnets de routes …) et pour informer les lecteurs de l’utilisation précise de l’argent collecté par le collège et l’école primaire. D’ici là, vous êtes les bienvenus pour me livrer vos suggestions et commentaires sur tout ce que j’ai pu écrire ou pour me poser des questions sur cette aventure indienne !